Accueil ECONOMIE . SECTEUR ACTIVITE . . Agriculture . Transformation laitière en France : des dynamiques divergentes

Transformation laitière en France : des dynamiques divergentes

3 min lues
0
81
FranceAgriMer vient de publier une étude synthétique sur les évolutions de la transformation laitière en France pour la filière lait de vache entre 2010 et 2019, complétée par 17 fiches produits et 13 fiches régions.
Transformation laitière en France : des dynamiques divergentes dans . Agriculture .

© Emmanuel Pain

FranceAgriMer a publié la nouvelle édition de son étude sur la transformation laitière française, et son évolution sur la période 2010-2019. Cette décennie a été marquée par de nombreuses évolutions : fin des quotas, émergence de la demande chinoise en poudre de lait infantile suite au scandale de la mélamine, évolution des attentes de consommateurs et des occasions de consommation. Les fabrications de produits ont ainsi évolué, les fromages à pâte filée ont le vent en poupe (+64 % en 10 ans) tout comme les poudres de lait infantiles (+38 %) et la crème conditionnée longue conservation (+32 %) tandis que celles de desserts lactés frais se tassent (-2 %) et les petits suisses reculaient de 17 % et la poudre de lactosérum de 19 %.

LMQ107_1

Les plus grands groupes ont conforté leur production de produits secs et de fromages, mais les leaders ont reculé sur la plupart des PGC, comme les yaourts, les petits suisses et fromages blancs ou le lait conditionné, “cela témoigne d’une dispersion de l’activité de transformation de ces produits et d’un développement des groupes secondaires sur ces marchés” explique FranceAgriMer.

Les disparités dans les évolutions se rencontrent aussi au niveau régional. La Normandie a conforté sa place de leader des fabrications de matières grasses solides (38 % des fabrications françaises en 2019 contre 32 % en 2010). En fromages, le podium n’a pas bougé en 10 ans, avec les Pays de la Loire, la Bourgogne Franche Comté et la Bretagne, et ces régions ont même accru leur poids relatif, avec au total 57 % des volumes français en 2019 contre55 % en 2010.

LMQ107_2

L’adéquation entre les fabrications d’une région et sa collecte varie selon les régions mais aussi au cours du temps.

LMQ107_3
Publié le 1 juin 2021 – Par Virginie Pinson
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans . Agriculture .

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Ces hypermarchés qui continuent à faire la fortune d’Auchan

  ENQUETE Avec des hommes de confiance, de solides finances et des produits innovants…