Archives pour la catégorie - Pays de Loire

Glac et Eurial: le nouveau n° 2 de la filière laitière française

* Glac et Eurial: le nouveau n° 2 de la filière laitière française dans - Pays de Loire 000127884_5
Ces deux coopératives laitières, l’une en Charente, l’autre en Loire Atlantique, ont annoncé la fusion de leurs activités, le mercredi 16 juin 2011. Le leader de la filière reste, de loin, Sodiaal. Compte tenu de la crise dont souffrent les producteurs et transformateurs de lait, d’autres regroupements devraient avoir lieu ces prochains mois.

(suite…)

Laïta s’arme face à la volatilité des prix

Le pari n’était pas gagné d’avance. Rassembler trois coopératives laitières aux cultures différentes sous un même toit supposait une réorganisation, des concessions. À peine deux ans après la formation de la nouvelle entité, les responsables parlent de « phase de construction terminée ». Et Laïta se dit prêt « pour une nouvelle étape de développement ». Pourquoi pas au travers de partenariats aussi exotiques qu’avec le chinois Synutra qui lorgne sur le lait breton.
« Laïta n’est absolument fermé à rien. Nous sommes prêts à regarder tout partenariat », glisse Christian Couilleau, directeur général, qui voit d’un bon œil l’intérêt que portent les Chinois au Centre-Bretagne. « C’est le signe que le marché laitier se développe dans le monde. En cela, c’est une première bonne nouvelle. C’est aussi l’illustration que le bassin laitier de l’Ouest est reconnu pour son potentiel de production et la qualité de son lait ».

(suite…)

Coopératives laitières – Laïta investit 29 millions d’euros en 2011

Deux ans après sa création, Laïta, regroupement des activités laitières des coopératives bretonnes Even, Terrena et Triskalia, entend investir un total de 29 millions d’euros en 2011 pour conforter ses parts de marché et développer encore sa gamme de produits.

Coopératives laitières - Laïta investit 29 millions d’euros en 2011 dans - Bretagne Fiches_2552011_4529_26
Dominique Chargé (à g.) et Christian Couilleau (à dr.),
respectivement président et directeur général de Laïta. 
(© Laïta)

Collectant 1,270 milliard de litres de lait auprès de 3.475 producteurs, le groupe Laïta, propriétaire des marques Paysan Breton, Régilait et Mamie Nova, compte investir massivement pour « renforcer la différenciation » de ses produits et mise sur une meilleure qualité de ces derniers.

8 millions d’euros vont être consacrés à la modernisation des huit tours de séchage que compte le groupe, pour produire de la poudre de lait et «diversifier la gamme de produits secs ».

Près de la moitié des investissements bénéficiera aux produits de grande consommation : beurres, fromages et produits ultra-frais. Laïta compte notamment injecter 5 millions dans la modernisation de ses trois beurreries « pour accroître la différenciation qualitative de Paysan Breton », la marque phare du groupe. Laïta souhaite par ailleurs adapter ses lignes de fabrication et de conditionnement pour développer les produits « hallal » et les produits de nutrition-santé.

En 2010, Laïta s’était concentrée sur l’optimisation logistique amont et aval suite au regroupement des coopératives Even, Terrena et Triskalia dont elle est issue. Triskalia résultant du regroupement, en juin 2010, des coopératives Eolys, Coopagri-Bretagne et Cam 56. Enregistrant une croissance de 6 % de sa collecte en, elle a pourtant réussi à diminué de 10 % son parc de camions.

(suite…)

ACM est à l’affût de nouvelles acquisitions

Spécialisée dans les analyses microbiologiques, la société veut racheter des petits laboratoires familiaux.

Pharmacien biologiste, Éric Petat a constitué avec son épouse à Bellegarde, non loin de Montargis (Loiret), un petit groupe spécialisé dans les analyses microbiologiques qui emploie désormais 75 personnes pour 7 millions de chiffre d’affaires. Entreprise en forte croissance, ACM vient de déménager sa principale composante, ACM Agro, dans un nouveau bâtiment en périphérie de la ville.

(suite…)

Eurial et Glac annoncent officiellement leur projet de fusion pour 2011

Source: La Haute-Loire Paysanne La Haute-Loire Paysanne

Le nouveau groupe se situerait au deuxième rang des coopératives françaises avec 1,650 milliard de litres de lait transformés.

 

Alain Lebret, président du Glac (au centre) et Guy Maingret président d’Erial, (à droite), annoncent la fusion<br />
des deux groupes laitiers en présence de Je-Pierre Raffarin, président de l’Association centrale des coopératives laitières de Charentes-Poitou.Alain Lebret, président du Glac (au centre) et Guy Maingret président d’Erial, (à droite), annoncent la fusion des deux groupes laitiers en présence de Je-Pierre Raffarin, président de l’Association centrale des coopératives laitières de Charentes-Poitou. - © Agri 79

Eric Warin, nouveau directeur du CCO

Communiqué

Le Centre de Communication de l’Ouest accueille son nouveau directeur à compter du 3 mai. Spécialiste de la communication et particulièrement des nouveaux médias, Eric Warin – 47 ans – a effectué la plus grande partie de sa carrière au sein de Sciencescom, l’école de la communication et des médias à Nantes, partenaire de longue date du CCO.
(suite…)

Agroalimentaire, la « success story »

La commune d’Ancenis (Loire-Atlantique) a cette particularité bénie de compter autant d’emplois que d’habitants, soit environ 7 000. Deux entreprises font vivre le gros des troupes : le fabricant de chariots élévateurs Manitou, 2 000 salariés, et la coopérative agricole Terrena, 1 200 employés. La première, société familiale et fierté locale, a subi de plein fouet la crise mondiale et a dû réduire ses effectifs. La seconde a maintenu son activité.
(suite…)

Développement économique : partenariat pour les femmes entrepreneurs

PdL – Pays de la Loire initiative et l’Union régionale des centres d’informations sur les droits des femmes et des familles (UR-CIDFF) signeront le 28 janvier une convention de partenariat en faveur de l’entrepreneuriat féminin. Pays de la Loire initiative est une association régionale qui coordonne, anime et représente les 15 plates-formes France Initiative de la région des Pays de la Loire. Elles permettent aux créateurs et repreneurs d’entreprises de renforcer leurs fonds propres grâce à un prêt d’honneur, sans intérêt, ni garantie exigée et proposent au créateur un accompagnement via le parrainage d’un chef d’entreprise ou d’un cadre expérimenté. L’UR-CIDFF informe gratuitement les femmes et le public dans les domaines de l’accès aux droits, de l’emploi, de la formation et de la santé, et propose des prestations spécifiques pour les femmes porteuses de projet de création ou de reprise d’entreprise : information, orientation, accompagnement, suivi post-création, réorientation sur l’emploi en cas de non aboutissement du projet.

Electronique : chiffre d’affaires et résultat de Lacroix en recul

44 – Lacroix S.A. termine l’exercice 2009, clos au 30/09/09 à 239 M€ contre 247,1 M€ en 2008. Le résultat courant s’établit à 8,9 M€ (18,3 M€ en 2008) et le résultat net à 0,2 M€ contre 11,7 M€ en 2008. Le groupe électronique de Saint-Herblain justifie son recul sur l’activité signalisation par l’attentisme des collectivités au cours du premier semestre, et par une baisse significative de l’activité en Espagne (- 21%). En télégestion, malgré de bonnes performances en France, le tassement du chiffre d’affaires à l’export (-3.8%) notamment en Espagne et Italie, a pénalisé le résultat. Sur l’activité électronique, l’exercice est marqué par une baisse sensible de l’activité en France (- 30%) et en Allemagne (- 40%), amortie par les évolutions satisfaisantes de la Tunisie et surtout de la Pologne. L’activité a néanmoins obtenu un résultat lui permettant comme prévu de dégager un cash flow positif permettant au groupe d’améliorer sensiblement sa structure financière. Il dispose ainsi de moyens pour saisir des opportunités de croissance renforçant chacun de ses métiers.

Olivia Bassi

Services : ADP va regrouper ses deux sites nantais

44 – ADP GSI France, spécialisée dans la gestion de la paie et les ressources humaines, s’installera en novembre 2010 sur un nouveau site de 4 000 m2 à Carquefou en location. La société est déjà présente à Carquefou, où elle emploie 110 salariés. Et elle dispose d’un second site à Nantes, où elle emploie 140 salariés. « Nous nous donnons un peu d’espace pour faire face à notre développement à l’heure où les entreprises se concentrent de plus en plus sur leur cœur de métier et sous-traitent ce qui n’en fait pas partie », explique Yann Baudot, directeur grands comptes pour l’Ouest d’ADP. Le nouveau bâtiment, porté par le groupe rennais Performance promotion, pourra accueillir jusqu’à 315 collaborateurs. L’agence grand Ouest d’ADP, leader mondial des services paie et RH, revendique aujourd’hui 300 clients grands comptes et 800 clients PME-PMI.

Florence Le Nevé

1234

croquefeuille |
Succès Marketing |
Entre Organisation et Equit... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 3D-Margot-Marina-Franck
| On s'amuse...
| cuisinebio