Archives pour la catégorie - Bretagne

Binic. Le groupe Le Graët s’apprête à racheter une nouvelle conserverie

Le groupe agroalimentaire de Noël Le Graët (produits appertisés, surgelés, frais, nourritures pour animaux) s’apprête à racheter une nouvelle conserverie des Côtes-d’Armor. Il s’agit de Binic gastronomie, spécialisée dans la fabrication de pâtés de la marque Mère Lalie. Cette entreprise appartenait jusqu’à présent à la coopérative agricole, Cecab. Elle emploie une vingtaine de salariés et réalise 5 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Le groupe Le Graët est devenu, en vingt-cinq ans, le premier groupe familial costarmoricain avec huit sociétés, 700 salariés et un chiffre d’affaires 2011 qui devrait avoisiner 180 millions d’euros.

source: Ouest France, http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Binic.-Le-groupe-Le-Graet-s-apprete-a-racheter-une-nouvelle-conserverie_6346-2004352-fils-tous_filDMA.Htm

Agroalimentaire : Le Graët finalise le rachat d’une conserverie bretonne

22 – Le groupe Le Graët finalise la reprise de Binic gastronomie, une conserverie de 25 salariés réalisant 5 M€ de chiffre d’affaires et appartenant au groupe coopératif Cecab.

(suite…)

Syleps. L’expert en tapis roulants étrenne son technocentre

Philippe Loiseau, président du directoire : «Nous mettons actuellement en place un plan assurance qualité pour être certifié Iso 9.001 d’ici à la fin 2012. Jusqu’ici, seule Sedep bénéficiait de cette certification.»

Philippe Loiseau, président du directoire : «Nous mettons actuellement en place un plan assurance qualité pour être certifié Iso 9.001 d'ici à la fin 2012. Jusqu'ici, seule Sedep bénéficiait de cette certification.»À Lorient, l’expert en systèmes de tri Syleps se diversifie en dehors de l’agroalimentaire. Doté d’un récent technocentre, il vise de nouvelles cibles internationales.

C’est dans son nouveau technocentre que le spécialiste en solutions logistiques Syleps vient d’accueillir un groupe de clients potentiels à Lorient. Au sein de ces 750m² flambants neufs qui ont nécessité 150.000euros d’investissement, Syleps peut présenter ses dernières innovations: tapis roulant ultraléger en composite, avec des rouleaux qui se stoppent de façon sélective pour éviter l’accumulation malencontreuse des colis. Ou micro-trans-stockeurs maison pour mieux gérer les stocks.

(suite…)

Syleps. L’expert en tapis roulants étrenne son technocentre

Philippe Loiseau, président du directoire : «Nous mettons actuellement en place un plan assurance qualité pour être certifié Iso 9.001 d’ici à la fin 2012. Jusqu’ici, seule Sedep bénéficiait de cette certification.»

Philippe Loiseau, président du directoire : «Nous mettons actuellement en place un plan assurance qualité pour être certifié Iso 9.001 d'ici à la fin 2012. Jusqu'ici, seule Sedep bénéficiait de cette certification.»À Lorient, l’expert en systèmes de tri Syleps se diversifie en dehors de l’agroalimentaire. Doté d’un récent technocentre, il vise de nouvelles cibles internationales.

C’est dans son nouveau technocentre que le spécialiste en solutions logistiques Syleps vient d’accueillir un groupe de clients potentiels à Lorient. Au sein de ces 750m² flambants neufs qui ont nécessité 150.000euros d’investissement, Syleps peut présenter ses dernières innovations: tapis roulant ultraléger en composite, avec des rouleaux qui se stoppent de façon sélective pour éviter l’accumulation malencontreuse des colis. Ou micro-trans-stockeurs maison pour mieux gérer les stocks.

(suite…)

Even vers une « sortie de crise »

En grève depuis jeudi dernier, près de 300 salariés de la laiterie Éven, à Ploudaniel (29), ont, hier, voté la prolongation du mouvement à 268 voix pour et quatre contre. Leurs revendications portent sur l’attribution d’une prime d’ancienneté, dossier ouvert depuis deux ans. À midi, au terme d’une opération escargot forte d’une soixantaine de véhicules, 200 manifestants ont gagné le siège de Laïta, situé Z.I de Kergaradec, à Brest.

(suite…)

Une recette automne-hiver signée Madame Loïk[A.

22 Septembre 2011

Mme Loik

Après radis et fines herbes au printemps, Paysan Breton a préparé son édition limitée automne-hiver. La gamme de fromage fouetté de Madame Loïk accueille pour six mois la recette noix-pommes-pruneaux, qui portera pendant deux mois une offre « ce produit à 1 € ».

Le marché des pâtes fraîches est en croissance de 8 % en volume et la signature de Laita pèse, pour le premier semestre, 4,8 % des ventes là où elle est présente. C’est 1,7 point de mieux qu’un an plus tôt.

source: http://www.lineaires.com/La-vie-des-produits/Une-recette-automne-hiver-signee-Madame-Loik-33461


Mystérieuse hécatombe de sangliers sur une plage bretonne

RENNES (Reuters) – Dix-huit nouveaux cadavres de sangliers ont été retrouvés mardi sur une plage de Bretagne fermée en raison de la prolifération d’algues vertes, portant le total à 28 bêtes mortes au même endroit depuis début juillet.

Pour les associations écologistes, il ne fait guère de doute que cette hécatombe est due aux marées vertes constatée sur la plage de Saint-Maurice de Morieux, dont la décomposition dégage de l’hydrogène sulfuré, un gaz qui peut être mortel, mais les autorités disent ne pas être en mesure de tirer de conclusions.

Le fléau environnemental des algues vertes, qui pourrait présenter des risques pour la santé des humains, trouve son origine dans les engrais azotés utilisés pour l’agriculture et qui se transforment en nitrate dans les cours d’eau.

Après la découverte de deux marcassins le 7 juillet, trois femelles et cinq marcassins sans vie ont été retrouvés dimanche dernier près de l’estuaire du Gouessant qui borde la plage.

(suite…)

Algues vertes, Nicolas Sarkozy « défend » les paysans bretons

Jeudi 07 Juillet, le Président s’est rendu dans le Finistère, sur la presqu’île de Crozon, afin d’évoquer l’action du gouvernement en faveur de la protection du littoral et de la mer.

Ce fut l’occasion de dresser un bilan sur la prolifération des algues vertes.
(suite…)

Even. 50% de croissance en deux ans

Le groupe Even (Ploudaniel, 29) poursuit ses investissements et sa croissance externe malgré la crise. Le chiffre d’affaires a progressé de 30% en 2010, dans la foulée des 20% de l’année précédente.

Développer la diversification. Comme l’expliquent Christian Couillaud, le directeur général d’Even, et Guy Le Bars, le président, le groupe agroalimentaire diversifie ses activités pour limiter les risques des marchés, notamment les marchés internationaux à forte volatilité comme ceux des produits laitiers. Ce qui explique son implication croissante dans la distribution des produits, essentiellement surgelés, à destination des particuliers et des restaurants, ancrée sur le territoire national. Le chiffre d’affaires du groupe (1,8milliard d’euros en 2010) est désormais ainsi réparti: 62% pour le lait, 26% pour la distribution, 11% pour les services vers le monde agricole, le reste pour les autres filiales.

(suite…)

La CECAB affronte des marchés tendus

Dans un contexte difficile, le groupe agroalimentaire morbihannais Cecab cherche des solutions économiques pérennes et continue d’investir. 2011 sera cependant une année difficile.

En 2010, le groupe agroalimentaire morbihannais Cecab (Theix) a vu son résultat net baisser de 10%, affecté par la tension sur les marchés des légumes industriels et de l’oeuf, par les difficultés de la filière porcine et par la baisse de la consommation. «Il va falloir trouver des solutions économiques pérennes, seul ou avec d’autres», lance AlainMorice, le président de la Cecab. Nombre de filières souffrent, du légume appertisé ou surgelé à l’abattage-découpe de porc. En cause, des marchés tendus, des aléas climatiques, une flambée des coûts des matières premières qui ne sont pas répercutées dans les négociations commerciales. Si le chiffre d’affaires 2010 a progressé de 12%, approchant 1,3milliard d’euros, le résultat net est passé de 21,3millions d’euros en 2009 à 19,1millions d’euros l’an passé. La Cecab (5.200 salariés) va investir 40millions d’euros en 2011 dans les activités agricoles (collecte de céréales et rénovation de sites), les légumes surgelés et appertisés, l’industrie porcine et l’oeufs coquille. Alain Morice ne cache pas que «2011 sera encore une année difficile». 

(suite…)

1...34567

croquefeuille |
Succès Marketing |
Entre Organisation et Equit... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 3D-Margot-Marina-Franck
| On s'amuse...
| cuisinebio