Archives pour la catégorie … marches financiers

Volatilité des cours: les agriculteurs contraints de se former à la finance

Confrontés à des prix agricoles aux fluctuations toujours plus folles, les céréaliers, éleveurs et industriels de l'agroalimentaire sont contraints à se former au fonctionnement des marchés à terme, pour apprendre à mieux gérer les risques pesant sur leur exploitation.
Confrontés à des prix agricoles aux fluctuations toujours plus folles, les céréaliers, éleveurs et industriels de l’agroalimentaire sont contraints à se former au fonctionnement des marchés à terme, pour apprendre à mieux gérer les risques pesant sur leur exploitation.

Fleury Michon: ‘des atouts pour gagner des parts de marché’.

Jean-Louis Roy, directeur administratif et financier de Fleury Michon, revient sur le chiffre d’affaires annuel et les perspectives du groupe.

Cercle Finance: Comment qualifieriez-vous l’activité de l’année écoulée, dévoilée en toute fin de semaine dernière?

Jean-Louis Roy: Le groupe a délivré une performance satisfaisante sur 2011, malgré le ralentissement des taux d’évolution.

Pour rappel, au cours du quatrième trimestre, Fleury Michon a enregistré un chiffre d`affaires de 162 millions d’euros, en augmentation de 3,7%, portant l`activité annuelle à 644 millions d’euros, en hausse de 7,7%.

Sur l`ensemble de l`année, le pôle GMS (grandes et moyennes surfaces) en France s’affiche en progression de 6,8%, tirée par les produits à marque Fleury Michon dont la croissance s`élève à 11,6%.

Néanmoins, la hausse de la rentabilité opérationnelle sur le second semestre ne permettra pas d`atteindre sur l`exercice le maintien de la marge opérationnelle réalisée en 2010.

CF: Quid de la visibilité pour 2012?

(suite…)

Proparco et Unigrains investissent dans un fonds agroalimentaire indien

Proparco [1] et Unigrains [2] ont investi respectivement 7,5M$ US et 2M$ US dans le fonds agro-industriel SEAF [3] India Agribusiness International à l’occasion du second closing.

Ce fonds co-investira avec SEAF India Agribusiness Fund, un fonds local comprenant des investisseurs indiens de renom comme la Banque Nationale d’Agriculture et de Développement Rural (NABARD), la Banque Indienne de Développement des Petites Industries (SIDBI) et Life Insurance Corporation of India (LIC).

Les deux fonds, créés en 2010 à l’initiative de SEAF, prévoient de co-investir jusqu’à 75 M$ US dans le secteur agroalimentaire et agro-industriel indien sur une durée de 9 ans. Les investissements, d’un montant moyen de 2 à 7 M$ US, ciblent des PME agricoles à fort potentiel, présentes sur l’ensemble du territoire indien, notamment dans les zones rurales reculées. Le fonds, géré par SEAF India Management Company, se positionne sur un large spectre d’activités de la chaîne de valeur agroalimentaire. Outre les activités de transformation végétale et animale, SEAF India Management Company ambitionne d’investir dans des sociétés opérant dans les secteurs des équipements ou de la logistique, avec un objectif constant d’accroître la valeur de l’agrobusiness indien.

(suite…)

Coopératives laitières – Laïta investit 29 millions d’euros en 2011

Deux ans après sa création, Laïta, regroupement des activités laitières des coopératives bretonnes Even, Terrena et Triskalia, entend investir un total de 29 millions d’euros en 2011 pour conforter ses parts de marché et développer encore sa gamme de produits.

Coopératives laitières - Laïta investit 29 millions d’euros en 2011 dans - Bretagne Fiches_2552011_4529_26
Dominique Chargé (à g.) et Christian Couilleau (à dr.),
respectivement président et directeur général de Laïta. 
(© Laïta)

Collectant 1,270 milliard de litres de lait auprès de 3.475 producteurs, le groupe Laïta, propriétaire des marques Paysan Breton, Régilait et Mamie Nova, compte investir massivement pour « renforcer la différenciation » de ses produits et mise sur une meilleure qualité de ces derniers.

8 millions d’euros vont être consacrés à la modernisation des huit tours de séchage que compte le groupe, pour produire de la poudre de lait et «diversifier la gamme de produits secs ».

Près de la moitié des investissements bénéficiera aux produits de grande consommation : beurres, fromages et produits ultra-frais. Laïta compte notamment injecter 5 millions dans la modernisation de ses trois beurreries « pour accroître la différenciation qualitative de Paysan Breton », la marque phare du groupe. Laïta souhaite par ailleurs adapter ses lignes de fabrication et de conditionnement pour développer les produits « hallal » et les produits de nutrition-santé.

En 2010, Laïta s’était concentrée sur l’optimisation logistique amont et aval suite au regroupement des coopératives Even, Terrena et Triskalia dont elle est issue. Triskalia résultant du regroupement, en juin 2010, des coopératives Eolys, Coopagri-Bretagne et Cam 56. Enregistrant une croissance de 6 % de sa collecte en, elle a pourtant réussi à diminué de 10 % son parc de camions.

(suite…)

Dupont: feu vert pour l’OPA sur Danisco

AFP
05/04/2011 | Mise à jour : 10:42

La Commission européenne a donné son accord à l’offre de rachat par le géant américain de la chimie DuPont du groupe danois d’agroalimentaire et de biotechnologies Danisco, a annoncé DuPont mardi.

Après le feu vert déjà obtenu des autorités américaines, « il ne reste que l’accord chinois pour remplir les conditions de régulation », indique le groupe américain dans un communiqué daté de Copenhague.

Mais le principal obstacle au rachat du joyau danois de l’agroalimentaire et des biotechnologies se trouve du côté des actionnaires de Danisco, qui fin mars n’étaient que 6% à avoir promis leurs actions à DuPont.

(suite…)

Tipiak: croissance modérée du chiffre d’affaires en 2010.

(CercleFinance.com) – Tipiak a dévoilé hier soir un chiffre d’affaires net de 158,1 millions d’euros pour son exercice 2010, en progression de 2,2% par rapport à 2009.Sur l’année, la reprise de croissance des ventes est effective dans les deux secteurs :+2,9% à 57,2 millions d’euros pour le ‘ sec ‘ et +1,9% à 100,9 millions d’euros pour le ‘ froid ‘.

Le groupe agroalimentaire explique que sa marque a été soutenue par cinq campagnes publicitaires et plusieurs innovations produits.A l’approche des résultats annuels, Tipiak indique avoir atteint son objectif de consolidation de ses résultats économiques et financiers, ‘ dans un contexte de forte volatilité des matières premières et d’une croissance modérée de son chiffre d’affaires ‘.

Concernant ses perspectives 2011, l’entreprise dit maintenir sa politique de renforcement de ses parts de marché et table sur une consolidation de ses résultats économiques et financiers, ‘ dans un environnement toujours incertain ‘.Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

 

CercleFinance

Publié le 04 Février 2011 Copyright © 2011 CercleFinance

http://www.easybourse.com/bourse/international/news/906734/tipiak-croissance-moderee-du-chiffre-daffaires-en-2010.html

Nestlé confirme vouloir réduire l’activité des surgelés Maggi

Copyright Reuters

Copyright ReutersCopyright Reuters

La marque Maggi, au rayon surgelé, ne cesse de perdre des volumes et des parts de marché au profit des concurrents comme Findus.

C’est malheureusement confirmé. Nestlé annonce réduire de moitié son activité de plats cuisinés surgelés de la marque Maggi, qui réalise environ 50 millions d’euros de ventes en grandes surfaces.

(suite…)

Parmalat : L’Italie décidée à protéger ses entreprises stratégiques

L'Italie décidée à protéger ses entreprises stratégiques

(Easybourse.com) Dans le cadre de sa montée au capital du groupe italien Parmalat, le groupe français Lactalis fait désormais l’objet d’une enquête en Italie. Le gouvernement italien voudrait mettre en place une législation visant à protéger les entreprises stratégiques du pays.

Protéger les intérêts des entreprises stratégiques du pays face aux investisseurs étrangers, c’est le but affiché des autorités italiennes. A l’heure actuelle, les groupes français LVMH, EDF et Lactalis s’intéressent vivement au marché italien. LVMH a ainsi racheté le joaillier italien Bulgari, EDF détient une participation dans Edison, et Lactalis est monté à 29% dans le capital de Parmalat.

(suite…)

Yoplait serait racheté par un Américain

D’après Le Figaro, General Mills va dépenser 1,6 milliard de dollars pour acquérir 51% du capital du groupe de produits laitiers.

Yoplait serait racheté par un Américain dans ... marches financiers 32484_yoplait

Le siège social de Yoplait Aliments Aultima, à Longueuil (Québec).

Yoplait

(suite…)

Thermo Fisher Scientific cède une société à Eurofins Scientific

Le franco-allemand Eurofins Scientific, spécialisé dans la prestation d’analyses pour les secteurs pharmaceutique, agroalimentaire et environnemental, vient de racheter Lancaster Laboratories à l’américainThermo Fisher Scientific, l’un des principaux acteurs mondiaux de solutions pour les sciences analytiques et de la vie, pour un montant d’environ 200 millions de dollars. Lancaster Laboratories, qui emploie près de 1 100 personnes aux Etats-Unis et en Irlande, pour un chiffre d’affaires d’environ 115 M$ en 2010, est l’un des premiers prestataires de services en analyses de produits pharmaceutiques, en contrôle qualité cGMP (bonnes pratiques de laboratoire) et en analyses environnementales sur le marché nord américain. Pour Eurofins Scientific, cette acquisition va notamment permettre d’accroître sa présence en Amérique du Nord.

- 14 mars 2011 -

source: mesures.com

http://www.mesures.com/actualites/thermo-fisher-scientific-cede-une-societe-a-eurofins-scientific-5682.html

1234

croquefeuille |
Succès Marketing |
Entre Organisation et Equit... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 3D-Margot-Marina-Franck
| On s'amuse...
| cuisinebio