Accueil ECONOMIE . ENTREPRISES . . Achats fusions réorganisations . Le groupe de mode Kidiliz supprimera bien 900 postes

Le groupe de mode Kidiliz supprimera bien 900 postes

4 min lues
0
46

Le groupe de mode pour enfant, qui détient notamment Catimini, va se séparer des trois quarts de ses effectifs en France.

Une cinquantaine de boutiques Catimini seront reprises par le groupe ID Kids.

Une cinquantaine de boutiques Catimini seront reprises par le groupe ID Kids. | ARCHIVES OUEST-FRANCE
Le tribunal de commerce de Paris a rendu, lundi 23 novembre, sa décision concernant l’avenir du groupe de mode pour enfants Kidiliz (dix marques dont Catimini, Chipie, Kenzo Kids…). Malgré une combinaison de sept offres de reprise, seuls 346 emplois seront sauvegardés en France, soit moins du quart des effectifs de l’ex groupe Zannier. Cette décision était attendue, elle n’en est pas moins difficile à digérer pour les quelque 900 employés qui perdront leur emploi d’ici à la fin de l’année.

Plombé par les dettes, le groupe Kidiliz avait été placé en redressement judiciaire le 10 septembre. C’est une entreprise qui se porte très mal, dans un secteur ravagé par des crises successives , avait mis en garde Delphine Caramalli, avocate du groupe, en amont de la décision. Déjà concurrencées par le marché de seconde main, les ventes ont été affectées par la crise des Gilets jaunes et autres manifestations récentes. La crise du Covid-19 a planté le dernier clou dans le cercueil.

ID Kids, plus gros repreneur

L’offre la plus importante émane du groupe ID Kids (Okaïdi, Obaïbi), qui prévoit de reprendre 226 salariés ainsi qu’une soixantaine de boutiques, dont cinquante-trois sous enseigne Catimini. ID Kids s’engage aussi à sauver vingt-neuf des quatre-vingt-trois emplois du site de Saint-Macaire-en-Mauges (Maine-et-Loire), qui ne fermera pas.

La société vendéenne CWF (DKNY, Givenchy…) sauvegardera quatre-vingt-six postes et exploitera les licences Kenzo et Paul Smith.

Le Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) devrait être signé dans les prochains jours. Dans un communiqué daté du 20 novembre, l’intersyndicale du groupe parle d’un budget  correct alloué à ce PSE, tout en affirmant qu’il ne sera  jamais à la hauteur du préjudice subi par les salariés du fait de ces licenciements massifs ».

En 2019, Kidiliz a enregistré 388 millions d’euros de chiffres d’affaires, en baisse de 8 % par rapport à l’exercice 2017. Le groupe réalisait 62 % de ses ventes en France à travers ses 430 boutiques.

Publié par Ouest-France Julia TOUSSAINT. Publié le 24/11/2020 à 18h25 à https://www.ouest-france.fr/economie/commerce/le-groupe-de-mode-kidiliz-supprimera-bien-900-postes-7061459

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans . Achats fusions réorganisations .

Laisser un commentaire

Consulter aussi

PepsiCo annonce avoir conçu la première bouteille plastique 100% recyclable :

Le groupe agroalimentaire américain PepsiCo a annoncé mardi qu’il avait conçu la pre…