Bientôt des imprimantes 3D alimentaires pour créations sucrées et chocolatées

4 min lues
1

La confiserie de demain au salon du high-tech

Bientôt des imprimantes 3D alimentaires pour créations sucrées et chocolatées dans . AGRO . sugarlab_2_3DSystems_sucre_article

La société américaine 3D Systems annonce, pour le second semestre 2014, la mise sur le marché d’une imprimante 3D pour le sucre et le chocolat, en version domestique et industrielle (photo 3D Systems)

D’après les spécialistes du secteur, les objets connectés étaient l’une des tendances phares du salon CES (Consumer Electronic Show) qui s’est tenu début janvier à Las Vegas. Toujours sur le podium des innovations, les imprimantes 3D évoluent vers plus de simplicité avec par exemple des commandes d’impression possibles depuis un smartphone. Parmi les douze nouveautés présentées par la société 3D Systems, les nouveaux ChefJet et ChefJet Pro marquent une avancée vers la cuisine de 2030 telle que nous la décrivions dans Process Alimentaire d’octobre 2013. Respectivement destinés à un usage domestique et industriel, le ChefJet et ChefJet Pro sont des imprimantes 3D alimentaires capables de reproduire en chocolat ou en sucre des motifs en haute définition. Ils devraient être commercialisés à compter du second semestre 2014. Dans une vidéo réalisée par 3D Systems sur son stand du CES, Avi Reichental, le président de la société, présente le ChefJet comme un outil au service des pâtissiers créatifs. D’autant que les coûts annoncés ne dépassent pas 5000 $ pour le ChefJet et 10 000 $ pour sa variante Pro. De plus, les deux systèmes sont dotés du logiciel intuitif Digital Cookbook.

 

Des avantages qui n’ont pas échappé à Hershey’s. Le fabricant américain de confiserie, qui produit notamment les KitKat pour Nestlé, fera peut-être entrer les gaufrettes chocolatées une seconde fois dans le monde de la haute technologie, après l’utilisation de la marque par Google pour son dernier système d’exploitation. Hershey’s et 3D Systems ont en effet annoncé mi-janvier leur collaboration pour la production de confiseries chocolatées et non-chocolatées par impression 3D. « Que ce soit pour créer une toute nouvelle forme de sucrerie ou développer une nouvelle manière de la produire, nous saisissons l’occasion de travailler avec des nouvelles technologies telles que l’impression 3D pour amener nos produits vers le futur », annonce William Papa, vice-président et responsable R&D de Hershey’s.

Publié par Process Alimentaire à http://www.processalimentaire.com/Procedes/La-confiserie-de-demain-au-salon-du-high-tech-23832

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par pepite
Charger d'autres écrits dans . AGRO .

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Philadelphia part à l’assaut du monopole de Nutella

Philadelphia avec Milka sera commercialisé en France à partir du 15 mars 2012. KRAFT FOODS…