Voiture électrique : pour Volvo, la batterie c’est la carosserie

 

Voiture électrique : pour Volvo, la batterie c'est la carosserie

La batterie est l’élément clé d’une voiture électrique ou hybride. Elle en constitue d’ailleurs la partie la plus coûteuse et la plus délicate. C’est pourquoi les constructeurs sont pied au plancher pour mettre au point LA batterie la plus performante possible. Volvo avec son concept de batterie-carrosserie suit une piste originale.

La carrosserie de votre voiture, c’est la batterie

Parmi les pistes de recherche pour trouver des améliorations à la désormais classique batterie ion-lithium, il y a celle du graphène (La voiture du futur sera-t-elle en graphène ?) ou celles d’autres matériaux plus performants.

La batterie structurelle

etoile  La piste qu’ouvre Volvo consiste en une réponse à la question du poids et de l’encombrement de la batterie.

Plutôt que d’installer une batterie centrale, ou dans le coffre ou dans le plancher du véhicule, Volvo propose de stocker l’énergie dans la structure même de la voiture. Autrement dit, il s’agit d’utiliser un nouveau type de carrosserie en fibre de carbone pour y stocker l’énergie, bref en faire une batterie.

Une Volvo à « batterie structurelle »

Il est possible de stocker l’énergie d’une voiture électrique dans toute sa carrosserie plutôt que dans une batterie grâce à ce nouveau type de carrosserie en fibre de carbone.

Ainsi, les ailes, le capot, les portes, le capot et le toit pourraient devenir les futurs réserves électriques de nos voitures.

Ce nouveau concept de carrosserie-batterie pourrait reléguer les batteries automobiles telles que nous les connaissons aux oubliettes.

Comment fonctionne la batterie-carrosserie ?

C’est la fibre de carbone qui entre dans la composition l’armature du véhicule qui permet de stocker l’énergie. La fibre de carbone est connue pour ses exceptionnelles caractéristiques physiques : matériau poids plume, elle est plus légère et plus résistante que l’acier.

Mais on n’avait jamais utilisé la fibre de carbone comme accumulateur électrique !

Des recherches menées avec en collaboration avec l’Imperial College of London, dans le cadre d’un programme de 3 ans partiellement financé par l’UE, a permis à Volvo d’élaborer cette technologie qui repose sur le principe du condensateur : 2 peaux de carbone -  isolées par une couche de fibre de verre – font office d’électrodes pouvant être chargées. Elles sont  recouvertes de nanotubes qui permettent d’en augmenter la surface.

Quand la carrosserie de votre voiture sera aussi sa batterie

Les avantages de la batterie dans la carrosserie

  • ultra légère, elle permet d’alléger la structure de la voiture : si on remplace toute la carrosserie par le matériau composite en carbone, on peut obtenir 130 km d’autonomie en plus avec15 % de poids en moins !

point-exclamatiion

  • elle permet un gain de place important,
  • en disposant des batteries présentes aux quatre coins de la voiture, on peut aisément récupérer et stocker l’énergie du freinage.

La seule limite à cette approche technologique concerne la sécurité de l’automobiliste. En cas de d’accident ou de choc violent, une carrosserie-batterie de ce type pourrait être la cause de court-circuits.  Malgré tout, le concept de coque qui sert d’outil de stockage semble avoir de l’avenir puisqu’on travaille déjà à l’appliquer pour les téléphones, des ordinateurs, etc.

picto-arbreMais de là à voir cette Volvo sur nos routes, combien de temps faudra-t-il ? La S80 actuellement testée serait trop chère du fait du prix de la fibre de carbone…

Publié par http://www.consoglobe.com/voiture-electrique-volvo-batterie-cest-carosserie-cg/2

 

 


Répondre

croquefeuille |
Succès Marketing |
Entre Organisation et Equit... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 3D-Margot-Marina-Franck
| On s'amuse...
| cuisinebio