Accueil ECONOMIE . SECTEUR ACTIVITE . . AGRO . DE TOUS LES COINS DU MONDE

DE TOUS LES COINS DU MONDE

0
0
8

 EEn quelques années, l\'offre de \'snacking\' a considérablement évolué. Après les sandwiches, hamburgers et autres salades, on a notamment vu apparaître les box ou cup. Lancées par Sodebo, elles ont été reprises depuis par une multitude de marques. Véritable phénomène, la box a bousculé les codes jusqu\'ici bien établis et l\'offre a littéralement explosé. Centrées sur les pâtes (avec plus de 70% de l\'offre), ces petites boîtes se déclinent aujourd\'hui sous différentes versions : salades, risottos, quenelles ou soupes avec une multitude de marques (Lustucru, Sodebo, Barilla ou Weight Watchers), Du côté des produits frais, saluons les mini-légumes à croquer ! Après les tomates cerises, les baby carrots et les radis débarquent dans nos rayons. Prêts à consommer, ils se présentent dans un emballage individuel, et permettent d\'apporter équilibre et fraîcheur à son repas sur le pouce. Parmi les innovations apparues ces dernières années, on trouve pêle-mêle, le croque-monsieur ou la pizza micro-ondable, les boissons autochauffantes, les compotes en gourde pour adulte (avec un format plus imposant et donc plus rassasiant, une texture plus épaisse, des recettes plus originales), les soupes en canettes, les chips, à base de pommes de terre et de soja, allégées en matière grasse, ou les mini-yaourts à boire. Pour surfer sur la tendance du \'manger sain\', la société Crud\'wich a lancé le sandwich… sans pain : la salade remplace la baguette de pain et est enroulée autour de la garniture. Parallèlement aux innovations produits, il faut également citer les nouveaux concepts de restauration. On connaissait déjà les bars à soupe ou à pâtes, dont le succès va croissant depuis quelques années. Il faut maintenant compter avec de nouvelles idées telles que la boulangerie/bar/restaurant, le bar à purée, le self-service yaourts, les bars à sushis, ou encore les lieux de restauration \'tout en un\' à mi-chemin entre restaurant, supermarché et cafétéria.

EEn quelques années, l’offre de ‘snacking’ a considérablement évolué. Après les sandwiches, hamburgers et autres salades, on a notamment vu apparaître les box ou cup. Lancées par Sodebo, elles ont été reprises depuis par une multitude de marques. Véritable phénomène, la box a bousculé les codes jusqu’ici bien établis et l’offre a littéralement explosé. Centrées sur les pâtes (avec plus de 70% de l’offre), ces petites boîtes se déclinent aujourd’hui sous différentes versions : salades, risottos, quenelles ou soupes avec une multitude de marques (Lustucru, Sodebo, Barilla ou Weight Watchers), Du côté des produits frais, saluons les mini-légumes à croquer ! Après les tomates cerises, les baby carrots et les radis débarquent dans nos rayons. Prêts à consommer, ils se présentent dans un emballage individuel, et permettent d’apporter équilibre et fraîcheur à son repas sur le pouce. Parmi les innovations apparues ces dernières années, on trouve pêle-mêle, le croque-monsieur ou la pizza micro-ondable, les boissons autochauffantes, les compotes en gourde pour adulte (avec un format plus imposant et donc plus rassasiant, une texture plus épaisse, des recettes plus originales), les soupes en canettes, les chips, à base de pommes de terre et de soja, allégées en matière grasse, ou les mini-yaourts à boire. Pour surfer sur la tendance du ‘manger sain’, la société Crud’wich a lancé le sandwich… sans pain : la salade remplace la baguette de pain et est enroulée autour de la garniture. Parallèlement aux innovations produits, il faut également citer les nouveaux concepts de restauration. On connaissait déjà les bars à soupe ou à pâtes, dont le succès va croissant depuis quelques années. Il faut maintenant compter avec de nouvelles idées telles que la boulangerie/bar/restaurant, le bar à purée, le self-service yaourts, les bars à sushis, ou encore les lieux de restauration ‘tout en un’ à mi-chemin entre restaurant, supermarché et cafétéria.

EEn quelques années, l’offre de ‘snacking’ a considérablement évolué. Après les sandwiches, hamburgers et autres salades, on a notamment vu apparaître les box ou cup. Lancées par Sodebo, elles ont été reprises depuis par une multitude de marques. Véritable phénomène, la box a bousculé les codes jusqu’ici bien établis et l’offre a littéralement explosé.

Centrées sur les pâtes (avec plus de 70% de l’offre), ces petites boîtes se déclinent aujourd’hui sous différentes versions : salades, risottos, quenelles ou soupes avec une multitude de marques (Lustucru, Sodebo, Barilla ou Weight Watchers), Du côté des produits frais, saluons les mini-légumes à croquer ! Après les tomates cerises, les baby carrots et les radis débarquent dans nos rayons. Prêts à consommer, ils se présentent dans un emballage individuel, et permettent d’apporter équilibre et fraîcheur à son repas sur le pouce.

Parmi les innovations apparues ces dernières années, on trouve pêle-mêle, le croque-monsieur ou la pizza micro-ondable, les boissons autochauffantes, les compotes en gourde pour adulte (avec un format plus imposant et donc plus rassasiant, une texture plus épaisse, des recettes plus originales), les soupes en canettes, les chips, à base de pommes de terre et de soja, allégées en matière grasse, ou les mini-yaourts à boire.

Pour surfer sur la tendance du ‘manger sain’, la société Crud’wich a lancé le sandwich… sans pain : la salade remplace la baguette de pain et est enroulée autour de la garniture.

Parallèlement aux innovations produits, il faut également citer les nouveaux concepts de restauration. On connaissait déjà les bars à soupe ou à pâtes, dont le succès va croissant depuis quelques années. Il faut maintenant compter avec de nouvelles idées telles que la boulangerie/bar/restaurant, le bar à purée, le self-service yaourts, les bars à sushis, ou encore les lieux de restauration ‘tout en un’ à mi-chemin entre restaurant, supermarché et cafétéria.

Source: l’Indépendant à http://www.lindependant.fr/2012/05/05/de-tous-les-coins-du-monde,135819.php

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans . AGRO .

Laisser un commentaire

Consulter aussi

COVID – Regards croisés : comment les managés voient leur manager

Publié le 03 novembre 2020 Sylvia Di Pasquale ETUDE INEDITE CADREMPLOI – Le moins que l’on…