Accueil ECONOMIE . SECTEUR ACTIVITE . . AGRO . « Mie’Nutie », la première baguette au blé dur

« Mie’Nutie », la première baguette au blé dur

0
0
7
ARNAUD CHABÉ
16/04/2012, 16 h 57 | Mis à jour le 16/04/2012, 17 h 07
Les boulangers audois, les Moulins Pyrénéens et Arterris proposent un produit typique.
Les boulangers audois, les Moulins Pyrénéens et Arterris proposent un produit typique. (N. A.-V.)

C’est une véritable innovation agroalimentaire que viennent de mettre en route, en étroite collaboration, les Moulins pyrénéens (Sallèles-d’Aude et Saverdun en Ariège), la coopérative Arterris, dont le siège est situé à Castelnaudary, et la Maison de la boulangerie de l’Aude.

Depuis hier, en effet, est sortie une nouvelle baguette de pain, portant le nom de “Mie’Nutie”, exclusivement pensée et réalisée dans le département. « Nous produisons du blé dur et nous nous sommes interrogés pour voir si nous pouvions le transformer. En Italie, la farine obtenue devient des pâtes ou de la semoule ; nous, nous voulions voir si nous pouvions en faire du pain… », confie Guillaume Duboin, directeur général adjoint d’Arterris, coopérative actionnaire à 50 % des Moulins Pyrénéens.

De fait, en collaboration avec l’Inra Montpellier, des tests ont été réalisés sur les variétés de blé dur, sur les “process” à mettre en place, sur les recettes à élaborer… « Nous sommes alors entrés en contact avec la Maison de la boulangerie de l’Aude pour arriver à un produit typiquement méditerranéen que nous espérons voir essaimer dans tout le sud de la France », confie Antoine Bernabé, des Moulins Pyrénéens.

Pour l’heure, seuls trois professionnels audois, qui ont assuré la série de tests et peaufiné la recette, produisent cette “Mie’Nutie” au goût particulier. « Mais, bien entendu, nous comptons élargir le cercle des producteurs à tous les artisans boulangers qui seront intéressés par ce produit », avance Jean-Marc Laurens, président de la Maison de la boulangerie de l’Aude.

D’autant que cette baguette, à la mie très jaune, peut se conserver entre deux et quatre jours : « On ne jette pas ce pain ! », s’exclame le président Laurens. « Et quand bien même, sur des toasts, à l’apéritif, elle se révèle d’un goût encore plus prononcé ! » Autant d’éléments qui encouragent l’ensemble des partenaires à demander le label Sud de France et à postuler pour obtenir un brevet déposé. Le goût, à dire vrai, en vaut bien la chandelle !

source: Midi LIbre à http://www.midilibre.fr/2012/04/16/mie-nutie-la-premiere-baguette-audoise,487260.php

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans . AGRO .

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Ces hypermarchés qui continuent à faire la fortune d’Auchan

  ENQUETE Avec des hommes de confiance, de solides finances et des produits innovants…