Interview exclusive à l’occasion des dix ans de la marque Gourmandie.

12 min lues
1
Bienvenue en Gourmandie
Marketing - Communication

L’IRQUA de Normandie a pour mission de promouvoir les produits agricoles et agroalimentaires issus de la région. A cette fin, il a créé la marque Gourmandie, qui va fêter ses dix ans. Agro-media.fr a interviewé Stéphanie Mondin de l’IRQUA de Normandie qui nous parle de l’avancée de cette marque et des évènements liés à cet anniversaire.

Pourriez-vous brièvement nous présenter l’IRQUA de Normandie et votre rôle au sein de celui-ci ?

« Mon nom est Stéphanie Mondin, je suis chargée de communication au sein de l’Institut Régional de la Qualité Agroalimentaire (IRQUA-Normandie). Il s’agit d’une association loi 1901 dont le but est de promouvoir l’origine et la qualité des produits normands. »

Quand la marque Gourmandie a-t-elle été créée ?

« La marque a été créée en 2003, donc nous allons bientôt fêter nos dix ans. »

Pourquoi avoir décidé de créer cette marque ?

« L’objectif était de faire rayonner la Normandie et la qualité de ses produits en lançant unebannière commune pour  les produits agricoles et agroalimentaires normands, permettant de valoriser une offre en magasin et donner un repère aux consommateurs lors de leurs achats. »

Combien d’entreprises et de produits utilisent à ce jour la marque Gourmandie ?

« Nous avons actuellement 100 entreprises régionales qui adhèrent à la démarche avec 300 produits qui sont agréés. Ils sont issus des six filières normandes :

  • produits laitiers et ovoproduits : camembert, lait, crème, desserts lactés…
  • viande, charcuterie et plats cuisinés : terrines, andouille de Vire, tripes à la mode de Caen…
  • produits de la mer : soupes, huîtres…
  • produits cidricoles : Calvados, cidre, jus de pomme…
  • fruits et légumes : poireau, carotte, pomme de terre…
  • produits céréaliers et sucrés : sablés, pain d’épice, miel, chocolat…

Les filières cidricole et produits laitiers sont les plus représentées et les plus emblématiques de la région. »

Quelles sont les garanties apportées par la marque Gourmandie ?

« Les entreprises qui souhaitent adhérer à la démarche font agréer des produits ; ce n’est pas l’entreprise dans son ensemble qui est agréée mais bel et bien un produit, au cas par cas. Notre cahier des charges comporte trois garanties pour le consommateur :

  • l’origine : les produits sont fabriqués avec des matières premières normandeslorsque cela est possible (ce qui permet à la marque de faire le lien entre agriculture et agroalimentaire).
  • la qualité : nous avons des ingénieurs qualité qui vont auditer les sites de production pour vérifier que la traçabilité, l’hygiène ou encore les contrôles sont conformes au moment de la demande d’agrément. Ensuite, un cabinet extérieur à IRQUA-Normandie et indépendant audite les entreprises deux à trois ans après l’obtention de l’agrément.
  • la saveur : nous avons recours à un organisme indépendant qui réalise desdégustations par des panels de consommateurs. Il faut qu’un produit obtienne une note minimale sur les 4 composantes (présentation, odeur, texture et saveur) pour pouvoir être agréé.

Il faut qu’un produit remplisse ces trois critères pour pouvoir entrer dans la démarche. »

Cette marque est-elle bien valorisée par les distributeurs ?

« Les entreprises qui adhèrent à la marque Gourmandie paient une cotisation, ce qui nous permet d’avoir un budget dédié à la communication. Ensuite, nous communiquons notamment sur le logo que les consommateurs peuvent retrouver, en repère, sur les produits. Nous avons aussi au sein d’IRQUA-Normandie  un commercial, ce qui nous permet de travailler efficacement avec les distributeurs. Heureusement, la grande distribution joue plutôt bien le jeu et met en avant les produits régionaux fabriqués localement, car la tendance est à la recherche de ce type de produits par les consommateurs. Nous avons établi des partenariats gagnant-gagnant et durablesdepuis une dizaine d’années avec la quasi-totalité des enseignes. »

Est-elle bien perçue par les consommateurs ?

« En termes de notoriété, en Normandie, 47% des consommateurs connaissent la marque Gourmandie. Ainsi, un normand sur deux connaît la marque. Néanmoins, cette notoriété est encore à améliorer pour se rapprocher des 100%. Nous essayons aussi decommuniquer davantage sur le contenu du cahier des charges, car les consommateurs ne savent pas forcément ce qu’il y a derrière la marque. Gourmandie n’est pas uniquement un logo utilisé à des fins commerciales/marketing il y a un vrai lien au territoire et des garanties pour les consommateurs ! »

Peut-on trouver des produits Gourmandie en-dehors de la Normandie ? La marque est-elle distribuée dans d’autres régions ?

« En termes de taille d’entreprise, celles qui adhèrent à la démarche Gourmandie vont de 2 à 200 personnes. La cible de distribution prioritaire est la Normandie et l’Ile de France, à nos portes. Certaines entreprises plus importantes sont généralement référencées à l’échelle nationale en grandes et moyennes surfaces (GMS) sous la marque Gourmandie. On peut donc retrouver par exemple du Calvados Gourmandie dans les rayons spiritueux de magasins hors de la Normandie, des sablés au beurre d’Isigny, des fromages… »

Quels sont les autres grands axes de travail de l’IRQUA de Normandie pour cette année ?

« Il y aura un grand lancement évènementiel de la nouvelle campagne Gourmandie. Il s’agit véritablement d’un nouvel élan pour la marque qui fête ses dix ans. Nous nous sommes appuyés sur un concept fort, propre à la région, et qui ne peut être utilisé par aucune autre région en raison du jeu de mots employé. Il s’agit d’une campagne dynamique, qui établit un lien affectif avec les consommateurs et qui joue sur latendance locavore (ndlr : tendance à acheter des produits fabriqués près de chez soi).

Au-delà du slogan, cette nouvelle campagne est un véritable concept. C’est  une invitation des acteurs de la Gourmandie à l’ensemble des consommateurs : Avec la GOURMANDIE, devenez NORMANDIVORE ! Un concept moderne, efficace qui s’inscrit dans les tendances de la consommation et incite à « consommer le meilleur, produit près de chez vous ! »

Au sein d’IRQUA Normandie, nous travaillons aussi sur d’autres sujets : l’éducation alimentaire auprès des jeunes dans les classes et la proximité autour de l’organisation d’ateliers produits ou filières auprès des structures. Nous travaillons beaucoup avec la restauration scolaire autour du bien manger en Normandie. Toutes nos actions sont liées, de la fourche à la fourchette. »

publie le 28 Févr 2012 par Agromedia à l’adresse: http://www.agro-media.fr/actualit%C3%A9/marketing-communication/interview-exclusive-%C3%A0-l-occasion-des-dix-ans-de-la-marque-gourmandie

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter (d’Agromedia et non du blog)

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par pepite
Charger d'autres écrits dans . Gestion de marque .

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Communication et marketing : je t’aime, moi non plus

Si les avis divergent, si des directeurs du marketing annoncent la toute-puissance de la c…