Un salarié agroalimentaire français coûte 5€ de plus de l’heure qu’un salarié allemand.

3 min lues
2

Bertrand Marc et Laurence Rioux de l’Insee ont mené une vaste étude sur le coût de la main-d’œuvre en Europe, en comparant les pays les uns aux autres entre 1996 et 2008. L’étude a porté sur le coût salarial, qui comprend le salaire brut, les cotisations sociales payées par les employeurs, les frais de formation et les taxes mais auxquels sont déduites les subventions à l’emploi.Le coût horaire moyen de l’industrie manufacturière en 2008 dans l’ensemble de l’Europe est de 27,8€. On note cependant une grande disparité en fonction des pays :

  • ainsi, le Portugal est de loin le pays où le coût salarial est le moins élevé, avecmoins de 10€ de l’heure.
  • La Grèce, l’Espagne, le Royaume-Uni et l’Italie présentent aussi un coût salarial moins important que la moyenne.
  • La Belgique gagne la palme du pays où la main-d’œuvre est la plus chère, avec 36,7€ de l’heure en moyenne.
  • Le Danemark, la Suède, l’Allemagne et la France complètent le haut du classement.

Mais si le coût horaire est approximativement le même entre la France et l’Allemagne dans l’industrie manufacturière dans son ensemble (33,16€ de l’heure pour la France et 33,37€pour l’Allemagne), les disparités sont fortes selon les secteurs industriels. Notamment en ce qui concerne l’agroalimentaire !

Le coût horaire d’un salarié agroalimentaire français est de 25,70€ en France, contre 20,26€ en Allemagne ! Le coût salarial unitaire, c’est-à-dire rapporté à la production, a augmenté dans tous les pays européens, mais c’est en Allemagne qu’il a le moins crû, seulement +0,2%. En France, il a augmenté de 1,6%. La part des cotisations sociales des employeurs dans le coût salarial est aussi plus faible en Allemagne, avec21% contre 28% en France. Ces constats ne sont certainement pas étrangers à lasuperpuissance agroalimentaire de l’Allemagne (pour en savoir plus, consultez notre analyse sur ce sujet).

Source : agro-media.fr

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par pepite
Charger d'autres écrits dans . AGRO .

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Surpoids, obésité et évolution législative

  Les intérêts de l’industrie pharmaceutique ne sont pas toujours les mêmes que ceux…