Le Jambon de Vendée : bientôt son IGP

2 min lues
2

Le jambon de Vendée vient de voir sa demande d’GP validée. Une victoire pour la filière qui se battait depuis plusieurs années pour obtenir cette reconnaissance.

Le Jambon de Vendée : bientôt son IGP

Vendredi 13 janvier 2012, jour de chance pour le jambon de Vendée, sa demande d’IGP (Indication Géographique Protégée) a été validée par l’INAO, Institut National de l’Origine et de la Qualité .

Reconnaissance d’un savoir-faire, la recette, et d’un terroir, les porcs doivent être issus d’élevages du Grand Ouest, l’IGP Jambon de Vendée est une victoire après plusieurs années de bataille pour son obtention.

La particularité de ce jambon est qu’il est désossé avant d’être salé,conservé dans du sel et de l’eau de vie et assaisonné avec des épices. Le climat vendéen étant peu favorable à sa conservation, le sel ne suffisait pas, c’est pourquoi l’eau de vie a été ajoutée. Les épices, quant à eux provenaient des différents ports du littoral.

Aujourd’hui, le jambon Vendée est en troisième place des jambons françaisaprès celui de Bayonne et d’Aoste ; et en cinquième place européenne.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par pepite
Charger d'autres écrits dans . AGRO .

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La Chine ferme une usine de viande fournissant McDonald’s et KFC

Un site de production à Shanghai du fournisseur américain OSI Group, le 20 juillet 2014 (P…