Un boulon retrouvé dans une pizza par une famille de Guesnain, le père de famille exige des explications

6 min lues
8

 La «pizza boulonnée» est précieusement gardée par la famille Mascarte. PHOTO MAX ROSEREAULa «pizza boulonnée» est précieusement gardée par la famille Mascarte. PHOTO MAX ROSEREAU

Drôle de surprise pour cette famille guesninoise. Le 29 septembre, le couple et ses deux enfants s’organisent une soirée pizza. …

« Tout se passait bien », raconte Annick. Jusqu’à ce que la mère de famille tombe sur une vis à métaux à tête hexagonale en déchirant l’emballage d’une des pizzas. « J’ai regardé à deux fois avant d’y croire », fromages, jambons, champignons et ce boulon d’environ quatre centimètres garnissaient la pâte. « Une pizza très riche en fer ! », plaisante Jean-Marc Mascarte, le père de famille. Mais même s’il en blague, le Guesninois n’en est pas moins énervé : « Par chance, on l’a vu avant de la manger. Mais on aurait pu se casser une dent, et qui sait ce qui aurait pu se passer si un de mes enfants l’avait avalé… »

La pizza en cause, de marque Trattoria Alfredo, achetée chez Lidl, à Lambres-Lez-Douai, est mise au congélateur comme « pièce à conviction ». Le père de famille se rend au magasin pour y raconter sa mésaventure et obtenir des explications. « J’ai également signalé l’incident le 1er octobre à la hotline de Lidl, explique Jean-Marc Mascarte. On m’a affirmé que j’aurai une réponse dans les dix jours. » Mais le Guesninois reste sans nouvelle. « Je suis retourné à trois fois au magasin et j’ai aussi relancé à plusieurs reprises la hotline, qui a même été jusqu’à me dire que je n’avais qu’à rapporter ma pizza pour qu’elle soit échangée. » Mais ce n’est pas ce qu’attend Jean-Marc Mascarte, « je veux savoir comment un boulon peut se retrouver dans la nourriture et surtout qu’on me dise que le système de fabrication a été vérifié pour ne plus que ça se reproduise. » Trois semaines plus tard, un responsable du service qualité de la chaîne de hard discount contacte enfin Jean-Marc Mascarte. « Après avoir présenté des « excuses les plus sincères », il me demande de renvoyer le boulon, à mes frais, et me propose de me dédommager en m’offrant cinq pizzas. C’est presque insultant », se révolte le Guesninois.

Un boulon retrouvé dans une pizza par une famille de Guesnain, le père de famille exige des explications dans . ACTEURS . 

Au siège social de Lidl, on comprend l’énervement de la famille Mascarte. « Je le serai moi-même si cela m’était arrivé, confie Michel Biero, directeur des achats chez Lidl, nous avons contacté Sodebo, (NDRL : fournisseur de la pizza), pour qu’il explique les raisons de cet incident. » Sodebo, le fournisseur n’a été mis au courant de l’affaire qu’hier matin. « C’est une situation improbable, commente Julien Lorieau responsable de qualité chez le fabriquant de produits frais, des détecteurs de métaux et des contrôles qualité sont régulièrement effectués sur les produits. » L’entreprise a demandé à Jean-Marc Mascarte de lui faire parvenir le « corps étranger pour tenter de comprendre comment il a pu atterrir sur la pizza. » Quant à la famille Mascarte, elle se souviendra longtemps de cette mésaventure. « Je continue d’aller faire mes courses à Lidl, mais je n’achète plus de pizza », sourit Annick. •

HÉLÈNE GRAFFEUILLE

source: mercredi 26.10.2011, 05:10- La Voix du Nord

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Douai/actualite/Secteur_Douai/2011/10/26/article_un-boulon-retrouve-dans-une-pizza-par-un.shtml

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par pepite
Charger d'autres écrits dans . ACTEURS .

Laisser un commentaire

Consulter aussi

AB Technologies : Du ketchup râpé et du fromage végétalien

Au Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA) de Rennes, on a notamm…