HP lance des forfaits d’impression pour les petites entreprises

6 min lues
3

Le fabricant d’imprimantes compte sur les revendeurs informatiques pour proposer aux PME des contrats incluant la fourniture de matériels, de services et de consommable facturés sous forme de loyer. Toutes les prestations sont assurées par HP qui ne laisse que l’acte de vente à la charge de ses partenaires. 

Amener d’avantage de PME à satisfaire l’ensemble de leurs besoins en impression par le paiement d’un tarif tout en un est un objectif affiché par la plupart des constructeurs. En tant que numéro un mondial, HP ne fait pas exception. Il y a quelques jours, le fabricant a lancé en France le nouveau contrat de services QuickPage dont le coeur de cible sont les entreprises dotées d’un parc de une à dix machines. Il est applicable à l’ensemble des systèmes d’impression laser et réseau de HP, des MFP et imprimantes couleur et monochrome A4 à leurs équivalents au format A3. Le fabricant compte sur les revendeurs informatiques pour en assurer la commercialisation et se chargera lui-même d’assurer les prestations de services associés. 

« Les revendeurs fixent leur marge »

« Il s’agit d’un forfait qui comprend à la fois la fourniture du matériel, l’installation, les consommables et le support », explique Nicolas Aubert, le Directeur commercial, Impression Professionnelle, de HP Imaging and Printing Group France. Les contrats peuvent être souscrits par les clients pour des durées de trois, quatre ou cinq ans. Ils doivent s’acquitter ensuite d’un paiement tous les trimestres dont la somme est immuable et fixée dès le départ. 
A titre d’exemple, un contrat de trois ans comprenant la mise à disposition d’une imprimante monochrome A4 réseau accompagnée de la fourniture de services d’installation et de support est facturée 150 € par trimestre pour 2000 impressions, consommables inclus. Dans le cas d’un MFP A4 laser couleur sensé imprimer 4000 pages par mois, le tarifs passe à 600 € par trimestre. En cas de dépassement du forfait, les impression additionnelles sont facturées au coût à la page et payées tous les semestres. «Il ne s’agit là que de tarifs indicatifs puisque ce sont les revendeurs qui vont fixer leur marge comme dans un modèle classique d’achat revente », précise Nicolas Aubert.» 

Les VARS et les volumistes comme relais

Les revendeurs en question, HP veut les recruter aussi bien chez les VARS que chez les volumistes « qui souhaitent s’engager dans la revente de contrats simples. » Pour leur permettre de réaliser des ventes de contrats QuickPage, le fabricant a créé pour eux un extranet qui leur permet de gérer le cycle de vente, de la proposition commerciale jusqu’à la signature du contrat. L’outil leur permet également de gérer l’aspect locatif de la solution avec BNP Paribas Leasegroup, le partenaire financier de HP autour de QuickPage. C’est également grâce à lui que les revendeurs peuvent demander à HP de procéder à l’installation du ou des matériels chez un client. « La marge du revendeur sur l’ensemble du contrat lui est payée dès le début du contrat. En cas d’impressions hors forfait de la part du client, il est également rémunéré par la suite », détaille Nicolas Aubert. Ce dernier précise que les partenaires assureront eux-mêmes, le cas échéant, le renouvellement des contrats. 

Fabrice Alessisource: Distributique, http://www.distributique.com/actualites/lire-hp-lance-des-forfaits-d-impression-pour-les-petites-entreprises-16239.html

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par pepite
Charger d'autres écrits dans . Distribution .

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Nourriture 2.0

  La nourriture semble être le nouvel Eldorado des technologies d’avant-garde. …