Accueil Divers Non classé Bright Food approche Blackstone et PAI Partners pour acquérir United Biscuits

Bright Food approche Blackstone et PAI Partners pour acquérir United Biscuits

0
0
6

Le dossier de United Biscuits avance. Le groupe agroalimentaire chinois Bright Food serait bien en négociations exclusives avec Blackstone et PAI Partners, les sociétés de gestion actionnaires de la firme britannique. Ces dernières s’abstiennent de tout commentaire, mais un porte-parole de Bright Food avait admis il y a deux jours l’existence de «pourparlers» entre les protagonistes.

Une source proche du candidat a confirmé hier à L’Agefi les informations parues dans la presse dominicale outre-Manche, en l’espèce l’exclusivité des discussions et le montant servant de base à la transaction: 2 milliards de livres sterling, soit 2,3 milliards d’euros et 3,2 milliards de dollars. La société avait été acquise pour 3 milliards de dollars en 2006. Dans cette opération, Goldman Sachs et JPMorgan conseillent Blackstone et PAI Partners, tandis que Rothschild travaille pour Bright Food depuis Londres et la Chine.

Si l’acquisition se concrétisait sur ces termes, il s’agirait de la plus importante réalisée par un groupe chinois à l’étranger dans le secteur de l’agroalimentaire. En juillet, Bright Food avait échoué à acquérir la division sucre de l’australien CSR Ltd, reprise par Wilmar International pour 1,5 milliard de dollars; mais hier, le groupe de Shanghai a reçu l’approbation de l’antitrust pour l’acquisition de 51% du capital du néo-zélandais Synlait Milk.

En outre, l’opération viendrait confirmer une tendance que certains professionnels du capital-investissement remarquent depuis plusieurs mois: le grand retour des groupes industriels dans les transactions portant sur les actifs détenus par les fonds de private equity. «Bright Food étant une société publique, le financement de l’opération ne devrait pas être un obstacle», précise une source proche.

Il s’agit également d’une bonne nouvelle pour ces derniers qui, malgré un retour timide des LBO d’une certaine taille, ne peuvent compter sur leurs seuls homologues pour faire tourner leurs portefeuilles. D’ailleurs, Michel Paris, le directeur général de PAI Partners, avait déclaré en début de mois que la vente de sa participation de 50% dans le groupe de produits laitiers Yoplait se fera auprès d’un industriel, ajoutant qu’il n’y avait «aucune chance pour qu’un fonds fasse une offre attirante face à un industriel». Le nom de l’américain General Mills a circulé depuis.

source: http://www.agefi.fr/articles/Bright-Food-approche-Blackstone-PAI-Partners-acquerir-United-Biscuits-1151987.html
agefi.fr

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

mon questionnaire test

<iframe src= »https://docs.google.com/forms/d/1RzeYpUaNnj4rFLsFjoU9QSIJqd9N6…