Accueil ECONOMIE . ENTREPRISES . . ACTEURS . Nestlé s’aventure dans les boissons-santé

Nestlé s’aventure dans les boissons-santé

0
0
7

Le leader mondial de l’agroalimentaire va tester en France une boisson à base d’eau de coco et de lactoserum. Une spécialité qui devra trouver sa place sur le marché très concurrencé des boissons sans alcool.

Nestlé s’aventure prudemment sur le marché compliqué des boissons revendiquant des bienfaits pour la santé. Le groupe a annoncé hier le lancement de Nesfluid, une nouvelle marque de boissons sans alcool. La France tiendra lieu de marché test pour ces petites bouteilles commercialisées ces prochains jours au prix assez élevé de 1,65 euro les 25 cl.

A base d’eau de coco et de lactoserum, Nesfluid combine hydratation et apports de nutriments en six parfums : chocolat et vitamine D, calcium et phosphore, fruits rouges et polyphenols, grenade et zinc, etc. « On devrait boire 1,5 litre de liquide par jour pour bien s’hydrater. Or 60 à 70 % des Français reconnaissent ne pas y arriver », explique Astrid Labro, responsable de la division créée pour la circonstance par Nestlé France, pour montrer l’intérêt de cette innovation.

Terrain miné

« Renforce », « vitalise », « rayonne »… : tout en jouant la carte du goût et du plaisir, les six spécialités en cause, peu sucrées et peu caloriques, promettent clairement des bienfaits pour la santé. Un terrain miné. L’Autorité européenne de sécurité des aliments a en effet durci récemment ses positions sur les allégations santé, incitant les industriels de l’agroalimentaire à lever le pied. Les consommateurs eux-mêmes témoignent d’une certaine lassitude à l’égard des produits dont les vertus thérapeutiques sont exagérées. Danone vient d’ailleurs de renoncer à lancer en France « Densia », un yaourt censé aider à garder des os solides. Pour ne pas se heurter à l’autorité européenne, Nestlé n’a utilisé que des ingrédients déjà autorisés, comme le sélénium.
Le groupe se donne un an pour mesurer le succès de Nesfluid et décider d’un éventuel lancement dans d’autres pays. L’objectif est d’atteindre un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros en France d’ici à cinq ans. Evalué à 3 milliards d’euros en France (sans l’eau), le marché des boissons sans alcool est déjà l’objet d’une bataille nourrie entre Coca-Cola, Pepsico et Suntory (Orangina).

Nestlé qualifie le lancement de Nesfluid d’« important » pour le groupe, mais l’investissement reste limité. La boisson sera produite à Bissenhoffen, en Allemagne, dans une usine existante, spécialisée dans la nutrition et les produits fragiles comme les vitamines et les minéraux.

M.-J. C. , Les Echos
ECRIT PAR Marie-José COUGARD, Journaliste

http://www.lesechos.fr/investisseurs/actualites-boursieres/020805632318-nestle-s-aventure-dans-les-boissons-sante.htm

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans . ACTEURS .

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Entretien avec Bernard Boutboul : « le marché de la restauration rapide se diversifie »

mercredi 1 février 2012 10:23  En 2011, le secteur de la restauration rapide a réalisé un …