Accueil ECONOMIE . ENTREPRISES . . ACTEURS . Régime sans huile de palme pour les surgelés Findus en France

Régime sans huile de palme pour les surgelés Findus en France

0
0
4

PARIS — Findus France a supprimé l’huile de palme, très décriée sur le plan de la santé et de l’environnement, de tous ses surgelés, a annoncé jeudi l’entreprise, premier groupe agroalimentaire à le faire dans l’Hexagone.
Seule la filiale française de la société britannique est toutefois concernée par cette mesure, le reste du groupe ayant fait le choix d’une huile de palme « cultivée durablement », selon le directeur général de Findus France Matthieu Lambeaux.

« Depuis 2008, nous avons supprimé l’huile de palme dans tous nos poissons panés. Idem en 2009 pour nos pommes de terre et d’ici la fin de l’année, elle aura disparu des plats préparés », a-t-il précisé lors d’une conférence de presse.
L’huile de palme, riche en acides gras saturés, néfastes pour la santé à forte dose, et dont la culture intensive contribue à la destruction des forêts tropicales, y est remplacée par de l’huile de colza.
Coût pour l’entreprise: 2 millions d’euros. Mais celui-ci « n’a pas été répercuté sur les prix », a assuré M. Lambeaux.
Dans l’industrie, l’huile de palme est utilisée dans les fritures et à la place du beurre dans les biscuits et les pâtisseries, souvent à l’insu du consommateur, avec la seule mention « huile végétale ».
Cette mention, qui tend à se généraliser, est « un véritable scandale », a souligné le nutritionniste Jean-Michel Cohen, présent à la conférence de presse. Il y voit « une volonté de tromperie » à propos d’une huile « pire que le saindoux ».
Pour évaluer la consommation par les Français d’huile de palme, Findus va suivre dix familles pendant une semaine et publiera en septembre ses résultats.
Face aux critiques de plus en plus vives sur cette huile, le groupe de distribution Casino avait annoncé en mars qu’il allait la supprimer d’ici trois ans des produits vendus sous sa marque.
D’autres groupes agroalimentaires comme Unilver et Nestlé ont promis qu’ils ne s’approvisionneraient plus auprès des producteurs indonésiens les plus décriés par les associations de protection de l’environnement.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans . ACTEURS .

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Des logos nutritionnels sur les aliments testés dès septembre 2016

À partir de septembre 2016, des logos nutritionnels vont faire leur apparition dans les ra…