Accueil ECONOMIE . ENTREPRISES . . Achats fusions réorganisations . Eurial et Le Glac ont l’intention de fusionner

Eurial et Le Glac ont l’intention de fusionner

0
0
10

Eurial et Le Glac ont annoncé le 15 avril un projet de fusion de leurs deux groupes coopératifs (situés sur les bassins des Charentes et du Poitou) d’ici 18 mois. Le nouvel ensemble, avec un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros se positionnerait derrière Sodiaal, mais devant Laïta (Even, Terrena et Coopagri Bretagne).

Eurial et Le Glac ont l’intention de fusionner dans . Achats fusions réorganisations . 211523a

Les choses continuent à bouger sur le front du secteur laitier, avec la naissance probable du futur n°2 coopératif français, derrière Sodiaal et devant Laïta. Eurial et Le Glac, coopératives des Charentes et du Poitou ont en effet annoncé leur intention de fusionner d’ici 18 mois. Une décision motivée par la volonté de consolider la filière laitière dans la région, confrontée « à la dérégulation et la fluctuation des marchés mondiaux ».
Le nouvel ensemble pèsera 1,3 milliard d’euros de chiffre d’affaires, 2 600 personnes et disposera d’une ressource laitière de 1,6 milliard de litres de lait de vache et 300 millions de litres de lait de chèvre. Implanté majoritairement en Poitou-Charentes, ce nouvel acteur est aussi présent en Sud Bretagne, dans les Pays de la Loire et en Auvergne.
De nombreuses synergies possibles
« Nous sommes sur des métiers très proches, à deux exceptions près, constate Hubert Durand, DRH d’Eurial. Le Glac a un important département de lait conditionné UHT, ce qui n’est pas le cas d’Eurial (1), qui dispose en revanche d’un outil industriel puissant sur la mozzarella. Nos deux groupes ont des positions fortes sur le fromage de chèvre, et nous sommes co-leaders du beurre AOC Charentes-Poitou. » Grand absent du portefeuille, le yaourt. Même si Eurial a une filiale, les Laiteries d’Armor, dans le domaine de l’ultrafrais, son activité reste marginale par rapport à celle du groupe. Tant Eurial que Glac sont également présents sur le fromage au lait de vache, les poudres et la crème.
« Deux axes prioritaires se dégagent pour 2011 : la mutualisation de la collecte et le renforcement de la R & D. Au plan industriel, la taille du groupe permettra d’accéder rapidement dans chacun des métiers à des sites aux standards européens », indique le communiqué qui mentionne également de « nombreuses opportunités de synergies opérationnelles ». Reste à savoir comment elles se traduiront concrètement pour les activités présentes sur les mêmes marchés.

(1) Environ 40 % du lait des producteurs d’Eurial est valorisé en lait UHT par Candia (Sodiaal).

source: http://www.agraalimentation.fr/reagir-sur-eurial-et-le-glac-ont-l-intention-de-fusionner-com275249-15.html

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans . Achats fusions réorganisations .

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Emincés de poulet prêts à consommer – Douce France : le plaisir dans l’assiette à portée de tous !

15.4.09 Révolution gourmande au rayon volaille ! Douce France innove et lance trois recett…