Accueil ECONOMIE . ENTREPRISES . . ACTEURS . En France, Subway peut dépasser McDonald’s

En France, Subway peut dépasser McDonald’s

0
0
5

La chaîne de sandwicheries Subway détient déjà plus de restaurants que le géant du fast food McDonald’s dans le monde. Débarquée en France en 2001, l’enseigne américaine entend poursuivre la conquête du marché français, en vantant ses produits « pas chers et sains ». 

Née dans le Connecticut, en 1965, autour du concept du sandwich à la carte, l’enseigne américaine Subway vient d’ouvrir son 200e point de vente en France. Elle compte aujourd’hui 3000 franchises en Europe. En effet, le pays du jambon beurre n’est pas le seul à succomber aux saveurs des pains spéciaux et sauces sucrées-salées. Avec 32 900 restaurants à travers le monde, la sandwicherie vient même de supplanter, sur le terrain, les arches dorées du géant McDonald’s qui totalise 32 490 restaurants. Pour Subway, une entreprise encore détenue par son fondateur, l’enjeu consiste désormais à s’imposer comme fast-food bon marché et de qualité, grâce à une politique d’implantation soutenue. Les explications de Thierry Rousset, Directeur Général France.

 

 

Thierry Rousset, directeur général de Subway France. 

Vous venez d’inaugurer le 200e Subway français. Quelles sont vos ambitions dans l’Hexagone? 

Dix huit mois se sont écoulés entre l’ouverture de notre 100e restaurant et du 200e. L’objectif est d’avoir 1400 points de vente d’ici à 2015 et de devenir numéro un, comme nous l’avons fait en Grande Bretagne il y a quelques années. En France, nous pouvons dépasser McDonald’s en nombre de restaurants, mais pas encore en termes de chiffre d’affaires (un peu moins de 60 millions d’euros pour Subway contre près de 3,6 milliards d’euros pour le géant McDo. NDLR). Nous sommes présents ici seulement depuis 2001, mais les Français consomment beaucoup de sandwichs et il n’est pas trop ambitieux de tabler sur une accélération des implantations de franchises dans les cinq années à venir. 

En temps de crise, la clientèle s’est-elle davantage portée sur les sandwichs petits formats? 

Pas vraiment, puisque nous vendons 60% de sandwichs grand format (30 cm) en France, alors que dans les autres pays européens, c’est le petit format (15 cm) qui est le plus consommé. Notre ticket moyen français s’élève à 7,50 euros. Quand au « Baby Sub », à un euro, il est surtout destiné au « snacking », l’après-midi par exemple. 

Peut-on réellement associer petits prix et qualité? 

Nous ne proposons que des sandwichs, mais ceux ci sont préparés à la commande. On ne fait jamais deux fois le même sandwich. Notre campagne « Sub du Jour », à 2,90 euros, prouve que l’on peut manger pas cher et sain. Huit de nos sandwichs de base contiennent d’ailleurs moins de 400 calories et ont reçu l’approbation du Label Gustino, le programme d’alimentation développé par Ticket Restaurant. Mais rien ne vous empêche de commander une double ration et de vous faire plaisir. Ce ne sont pas les choix qui manquent. Nous sommes en quelque sorte l’alternative au fast-food et à la sandwicherie traditionnelle. 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans . ACTEURS .

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Agroalimentaire : comment le développement durable profite à Slaney Foods

INNOVATION L’éleveur irlandais Pat Murray, l’un des fournisseurs de bétail de …