Accueil ECONOMIE . ENTREPRISES . . ACTEURS . Pierre Martinet se lance dans le halal avec ses salades

Pierre Martinet se lance dans le halal avec ses salades

0
0
6

[ 22/04/10 ]
Le leader français de la salade traiteur livre aujourd’hui ses premiers plats halal. Son objectif : devenir une marque haut de gamme sur ce créneau.

Après Nestlé, Fleury-Michon, LDC, Panzani, Labeyrie et quelques autres, Pierre Martinet, le premier producteur français de salades traiteur, se lance sur le marché de l’alimentation halal. Son ambition est de devenir le leader des produits traiteurs haut de gamme et de la charcuterie fine halal dans l’Hexagone. Si la réponse des consommateurs français est positive, Pierre Martinet exportera son savoir-faire en Belgique et en Allemagne.

La société de l’Isère propose à partir d’aujourd’hui dans plusieurs enseignes, dont Carrefour et Auchan, ses premières salades et charcuteries halal sous la marque Les Recettes de Nurdan, d’après le nom de son épouse d’origine turque. Casino, qui a sa propre marque à destination des consommateurs musulmans, avec Wasila, pourrait aussi référencer ces innovations de Pierre Martinet. « Nous sommes en négociation », a indiqué Pierre Martinet, PDG de l’entreprise, qui envisage de fabriquer également pour des marques de distributeur. Les Recettes de Nurdan sont certifiées conformes aux exigences des musulmans par la mosquée de Lyon, à laquelle Pierre Martinet verse une prestation de 9 à 11 centimes du kilo. « Cet argent est reversé à des associations culturelles, notamment chargées de l’alphabétisation des membres de la communauté », explique Hassane Ouassidi, directeur du site de Chaponost (Rhône), spécialisé dans la charcuterie lyonnaise et les pâtisseries salées.
Pierre Martinet proposera sa nouvelle gamme à des prix de 20 % à 30 % supérieurs aux salades et à la charcuterie conventionnelle. Cette gamme halal est garantie sans porc et sans alcool. La viande est issue d’animaux égorgés et vidés de leur sang, la tête face à La Mecque conformément au rite musulman.
En plein essor, avec une croissance de 15 % par an, le marché halal est estimé à 5 milliards d’euros en France, où vivent 8 millions de musulmans. En Europe, il atteint 15 milliards. « Les musulmans français veulent manger comme les Français. Ils en ont assez des recettes traditionnelles, mais ils souhaitent que les produits soient conformes à leurs préceptes religieux », explique Nurdan Martinet. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 103,5 millions d’euros en 2009, en baisse de 3,2 %.
MARIE-JOSÉE COUGARD, Les Echos

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans . ACTEURS .

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Agroalimentaire. Raynal et Roquelaure : entre tradition et modernité

Zapetti, une marque Raynal et Roquelaure. / Photo DDM, archives L’histoire de l&rsqu…