Le fast-food mis en boite

0
0
2

Après le sandwich et les plats à emporter, la « box » est la nouvelle tendance de la restauration rapide. Tous les grands industriels se mettent à ce format venu des Etats-Unis.

Le dossier Sarah-Lou Cohen sur la nouvelle tendance des « boxes » dans le secteur de la restauration rapide, diffusé le 18 février 2010 sur BFM Radio.

Aux Etats-Unis, salariés ou étudiants, tout le monde a l’habitude de manger son repas dans ces petites boites en carton (« box ») qui là-bas ne sont pas siglés.

Une nouvelle alternative pour les « actifs pressés »
En France, ce format arrive tout juste dans les rayons, où il répond à un vrai besoin, : « aujourd’hui, cela rend un service énorme aux actifs pressés qui disent que c’est une belle alternative à la restauration rapide qui est plutôt historiquement froide. Cela permet donc de manger chaud », explique Patrick Boutboul, le président du cabinet GIRA spécialisé dans les questions alimentaires.

Toutes les catégories d’âges seraient d’ailleurs séduites par ce nouveau concept, même si le gros de la fréquentation est plutôt citadine et âgée de moins de quarante ans.

Un marché en pleine expansion
Sodebo, grand spécialiste des sandwichs, est l’un des premiers à avoir flairé le filon. Il a lancé sa « Pasta Box » en mai dernier. Face au succès de ses ventes qui doublent de mois en mois, le groupe a dû consacrer une usine à la fabrication de ce produit.

Depuis un an d’autres groupes se mettent à faire leur « box » : Panzani, Fleury Michon ou Lustucru. En à peine une année, la « box » pèserait déjà 5% du marché de la restauration rapide.

Crédit : DR

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans . fast & convenience food .

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Pourquoi choisir une imprimante photo à 500 euros ?

Alors que les imprimantes multifonctions inondent le marché, Epson démontre toujours que l…