TIC : Vision Objects entre les mains d’investisseurs américains

44 – Vision Objects, start-up nantaise spécialisée dans la reconnaissance de l’écriture manuscrite, est rachetée par Doubleday Holdings, fonds d’investissement américain basé à Dayton (Ohio). Fondée par un chercheur, Stefan Knerr, qui reste à sa tête, Vision Objects a vu son chiffre d’affaires passer de 1,4 M€ en 2004 à 4 M€ en 2008 (10 % de résultat d’exploitation). Après une percée dans le domaine de l’automatisation de formulaires, la société a abordé récemment les marchés de l’embarqué comme l’automobile et la téléphonie mobile (La Lettre API du 28/02/09), toujours sur la base de son logiciel Myscript. Doubleday Holdings présente cette acquisition comme complémentaire de celles de l’américain Expedeta en 2007, acteur global de l’écriture numérique, et du suédois Anoto, inventeur du stylo numérique. Son ambition est de maîtriser l’ensemble de ces technologies pour en élargir les débouchés : enseignement, santé, finance, transport.

 


Répondre

croquefeuille |
Succès Marketing |
Entre Organisation et Equit... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 3D-Margot-Marina-Franck
| On s'amuse...
| cuisinebio