Les élaborés veulent dynamiser le marché

7 min lues
1

Les élaborés veulent dynamiser le marché

Achetés par 86 % des ménages, les produits élaborés de volaille continuent à recruter. Pourtant, les quantités moyennes (490 g par an et par ménage) marquent le pas (- 1,2 %). Conséquence : le dynamisme de ces préparations se tasse par rapport aux années précédentes, même si les indicateurs restent globalement au vert (+ 1,7 % sur les quantités achetées extrapolées, + 5,8 % sur les sommes dépensées). Force est de constater que l’augmentation des prix est passée par là (+ 4 %), pénalisant la valorisation du marché. Pourtant, crus ou cuits, les produits élaborés de volaille ont tout pour réus­sir. Les opérateurs capitalisent inlassablement sur leurs développements et élargissent leur voilure à de nouveaux concepts.

Les Steaky’s font des émules

Du côté de la volaille élaborée crue, les Steaky’s de Douce France font des émules. Ces steaks hachés de poulet, dinde et canard – présentés à l’occasion du Sial 2004 – disposent d’un potentiel estimé entre 2 500 et 5 000 tonnes par leur initiateur, correspondant à 5 à 10 % des ventes de hachés de bœuf frais.

Le Gaulois a emboîté le pas à Douce France. Afin de conserver une longueur d’avance sur les MDD, la mar­que du groupe Gastronome propose Spécial Cuisine : cette préparation hachée, élaborée à partir de cuisses de dinde et gras de canard, s’inspire des Brins de Hachés de Bigard. Con­crètement, cette référen­ce comprenant moins de 10 % de matières grasses s’utilise comme une aide culinaire et s’intègre dans toutes les préparations. Préréférencé chez Champion en novembre dernier, Spécial Cuisine bénéficie aujourd’hui d’un lancement national. Pour sa part, Maître Coq capitalise sur ses hachés de poulet rôti, initiés au printemps. Les quatre recettes cuites (Rôtis 180 g, Gratinés à l’emmental fondu, Minis aux légumes du soleil et Minis aux légumes croquants) revendiquent une présence importante de légumes et une texture de viande reconnaissable.

Jusqu’à nouvel ordre, l’élaboré cru reste encore le cheval de bataille de Duc. Après les Poêlées Express, la marque estampille six références de découpes de poulet à préparer au four, directement dans leur barquette aluminium. Leader des produits crus marinés, Père Dodu se positionne quant à lui comme « cuisinier expert de la volaille,explique Jean-Philippe Martin, ambitionnant de susciter l’envie chez les consommateurs en générant des innovations pertinentes ».

Après les découpes conditionnées sous atmosphère contrôlée, les esca­lopes marinées et les prêts à poêler, la marque du groupe Doux pousse ses pions sur le segment des produits cuits avec les Volailles cuisinées, trois références de hauts de cuisses en sauce (basquaise, indienne et curry), protégées par un emballage flowpack.

Des recettes dans un esprit traiteur

Pour sa part, Douce France s’enor­gueillit de l’accueil enregistré par les poulets mijotés en sauce. « Les consommateurs sont séduits par le positionnement prix de ces recettes élaborées dans un esprit traiteur », soutient Hélène Lamotte. Et la chef de groupe chez Douce France précise qu’ « avec des PVC inférieurs à 8 €/kg, ces recettes viennent con­currencer les plats cuisinés du traiteur libre-service, dont les étiquettes flirtent autour de 16 €/kg ».

La tendance “convenience” dicte également les développements de Moy Park, qui met son savoir-faire au service des MDD. Dans cet esprit, le groupe a profité de la dernière édition de l’European Sandwich and Snack Show pour pousser ses références de poulet conditionnées en barquettes micro-ondables sous at­mosphère contrôlée. Prêts à consom­mer, cuits à la vapeur ou rôtis, nature ou aromatisés, filets, émincés, bouchées et hauts de cuisses de poulet permettent une mise en œuvre particulièrement rapide.
Sylvie Monzie

Les élaborés veulent dynamiser le marché
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par pepite
Charger d'autres écrits dans . Douce France .

Laisser un commentaire

Consulter aussi

800 millions de poulets : et vous, et vous, et vous…

Photo L214 Les vidéos de L214 Éthique et Animaux  se succèdent depuis 2013. Chacune révèle…