Accueil ECONOMIE . ENTREPRISES . . Achats fusions réorganisations . Soignon investit l’ultra-frais et le traiteur

Soignon investit l’ultra-frais et le traiteur

0
0
5

Soignon, la marque phare du groupe coopératif nantais Eurial, lance plusieurs innovations cette année sur deux nouveaux segments pour elle : l’ultra-frais et le traiteur. Eurial compte donc capitaliser sur le succès de Soignon : à fin mai 2009, les ventes de cette marque étaient en progression de 18,6 %. Pour attirer les consommateurs, Soignon a créé des produits où le goût de chèvre n’est pas trop fort, et prévoit un important soutien médiatique. Reste à savoir si ce sera suffisant pour que ses nouvelles gammes rencontrent leur public : il y a huit ans, Eurial avait déjà essayé d’investir le rayon traiteur, sans succès.


Soignon, marque du groupe nantais Eurial spécialisée dans le fromage de chèvre, va investir deux nouveaux rayons en septembre : le traiteur et l’ultra-frais. Le groupe souhaite étendre le territoire de sa marque pour profiter davantage de sa notoriété. Soignon est leader du marché du fromage de chèvre en GMS avec 21,6 % de parts de marché et 56 % du marché des marques. Son produit phare est la bûche de chèvre Soignon : il s’agit de la troisième vente du rayon fromages LS derrière le camembert Président et le camembert Cœur de Lion. Et son succès ne semble pas près de s’éteindre : en cumul annuel mobile à fin mai 2009 ses ventes en volume ont progressé de 18,6 % ! Au rayon ultra-frais, Soignon lance cette année des yaourts et des fromages blancs au lait entier de chèvre. « Nous sommes certains du fort potentiel de ce segment, même si ses ventes sont encore limitées et que les consommateurs hésitent souvent à acheter des produits à base de lait de chèvre à cause de son goût prononcé », indique Carole Coudray, responsable marketing GMS d’Eurial. En 2008, le marché des produits ultra-frais au lait de chèvre n’a pesé que 700 tonnes, contre 2 500 tonnes pour l’ultra-frais au lait de brebis et 20 000 tonnes pour l’ultra-frais au lait de soja. Pour attirer les consommateurs, Soignon a développé des recettes simples au goût très adouci. C’est la première marque à lancer du fromage blanc au lait de chèvre en GMS.

Objectif : 500 tonnes au rayon traiteur
Au rayon traiteur, Soignon crée une gamme de « Bricks » (l’équivalent des samossas indiens), et de tartes fines au chèvre. Ces nouveaux produits contiennent entre 10 % et 20 % de lait de chèvre environ. « Au rayon traiteur nous avons pour objectif d’écouler 500 tonnes de produits », annonce Alain Mevel, directeur commercial et marketing du groupe Eurial. Le marché des tartes s’est élevé à 11 000 tonnes en 2008. Et au total, le marché traiteur frais a pesé 377 565 tonnes. Soignon avait déjà tenté d’investir ce rayon il y a huit ans, sans succès. Pour soutenir ses innovations, Soignon prévoit plusieurs campagnes télévisées sur TF1 et France 2 en janvier 2010.
L’année dernière Eurial a réalisé un chiffre d’affaires de 650 millions d’euros (dont 19 % à l’export et 150 millions d’euros en GMS) et a écoulé 890 millions de litres de lait, dont 145 millions de litres de lait de chèvre. Eurial bénéficie du succès du bio : en 2009 les ventes de l’entreprise sur ce segment vont croître de 46 %, selon ses prévisions, et vont la pousser à investir dans son outil de production.

GE

source: http://www.agraalimentation.fr/soignon-investit-l-ultra-frais-et-le-traiteur-art242461-15.html

2/7/2009

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans . Achats fusions réorganisations .

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Bientôt des imprimantes 3D alimentaires pour créations sucrées et chocolatées

La confiserie de demain au salon du high-tech La société américaine 3D Systems annonce, po…